Si vous êtes un(e) habitué(e) de notre blog, vous savez certainement que chez Terra Cités nous avons une saine obsession de la santé et de la qualité de l’air intérieur !

  1. la performance énergétique
  2. la santé et le bien-être dans l’habitat
  3. le respect de l’environnement.

La santé et le bien-être dans l’habitat passe par une multitude de facteurs, plus ou moins techniques comme la gestion des températures, l’hygrométrie, le toucher, la prise en compte de disciplines comme le Feng Shui…

Malheureusement la pollution extérieure peut avoir un impact…  la preuve en est avec l’étude américaine du National Cancer Institute  publiée il y a quelques jours :

Les pesticides peuvent polluer l’air intérieur


Les résultats démontrent qu’en cas d’usage de pesticides agricoles dans un rayon de 1250 m autour des habitations durant les 365 jours précédents le prélèvement de poussières, les échantillons présentaient des concentrations de pesticides significativement plus élevées que dans les maisons autour desquelles il n’y avait pas eu d’usage de pesticides agricoles, pour 5 des pesticides étudiés (chlorpyrifos, chlorthal-dimethyl, iprodione, phosmet et simazine)

Et dans les maison écologique que ce passe t-il ?

Aussitôt une question nous vient à l’esprit : dans une maison écologique, basée en partie sur la performance énergétique, il nous faut assurer une excellente étanchéité à l’air.

Ceci consiste à limiter toutes les fuites d’air (involontaires donc !) qui viennent diminuer la performance de l’enveloppe de la maison et peut aussi comporter des atteintes à la santé du bâti (humidité, etc).

Dans les sites classés SEVESO par exemple, des contraintes en termes d’étanchéité à l’air ont très rapidement été mises en place, avec l’objectif d’assurer la sécurité des riverains.

Autrement dit, nous créons une « bulle » étanche que nous ventilons de manière contrôlée et très efficace. Ceci pourrait avoir comme impact de limiter les pollutions intérieures, dû à des facteurs extérieurs…

Mais une réflexion : il ne serait pas plus simple d’arrêter totalement l’usage de pesticides ? A part l’habitat, il y aurait là bien d’autres avantages, mais ceci est un autre débat…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici