La construction ossature bois est souvent utilisée comme synonyme de construction bois. En réalité la construction bois concerne quatre grands procédés différents :

  • l’ossature bois à proprement parler ;
  • la structure « poteau-poutre »,
  • le madrier,
  • le procédé « lamellés-collés » (panneaux de bois massifs).

Les avantages des logements en bois

Les forces de la maison en bois résident dans le fait que c’est un matériau :

  • qui stocke du CO²
  • qui est naturellement performant : un mur d’ossature bois a un coefficient thermique incomparablement supérieur à un mur en béton. C’est donc un matériau privilégié pour les constructions passives,
  • qui nécessite peu d’énergie grise, c’est-à-dire toute l’énergie nécessaire à la construction, au transport des matériaux et à la déconstruction,
  • qui permet de réaliser des chantiers secs, propres.

La limite des ossatures bois

Il existe à notre sens trois inconvénients majeurs à l’ossature bois :

  • son prix, qui place ce matériau, dans certaines régions, au-dessus – en termes de budget – des alternatives performantes, telles que les monomurs (le thermopierre par ex),
  • sa faible inertie, qui nécessite à la fois de bien étudier le projet d’un point de vue thermique, surtout la question du confort d’été. La solution existe, il fait « apporter de la masse » avec des murs stockeurs tels que des murs de refend à structure lourde (les murs de refend sont les murs intérieurs, qui séparent les pièces entre elles), et avec une dalle béton par exemple. Certaines personnes nous ont déjà sollicité pour rénover leur MOB construite plusieurs années auparavant, à cause des très fortes surchauffes d’été.
  • enfin, sa filière qui est en cours d’organisation, mais manque d’intervenants expérimentés dans certaines régions. (Nous constatons nous-mêmes un écart de compétences entre territoires d’intervention).

Les performances énergétique des ossatures en bois

La construction ossature bois se prête parfaitement à la recherche de performance énergétique. Le bois est adapté à la construction BBC (basse consommation), mais aussi à la construction passive (Passivhaus) et à la construction positive (« BEPOS »; Bâtiment à énergie positive).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici